Résolution sur la création d'EGITIM-Sen

Le premier congrès mondial de l'Internationale de l'Education réuni à Harare (Zimbabwe) du 19 au 23 juillet 1995: 1. Les délégués au Premier Congrès Mondial de l'Internationale de l'Education transmettent un message de solidarité aux délégués ayant participé au congrès marquant la création du syndicat des enseignants turcs, Egitim-Sen, qui est le résultat de la fusion des syndicats Egitim-Is et Egit-Sen. 2. Les délégués au Congrès Mondial de l'IE accueillent favorablement la création d'Egitim-Sen grâce à laquelle il existe maintenant un syndicat uni de la profession enseignante en Turquie, qui s'engage à soutenir la démocratie, à respecter les droits des hommes et des femmes, à promouvoir la tolérance et à résoudre les conflits de manière pacifique. 3. Les délégués au Congrès Mondial de l'IE réprouvent fortement les violations persistantes des droits humains et le fait que les enseignants voient encore contesté leur droit d'organisation dans des syndicats libres et indépendants. Les délégués s'indignent que l'Assemblée nationale turque n'ait même pas adopté les quelques projets de loi visant à la démocratisation que le gouvernement a déposés en juillet 1995. 4. Le Congrès réclame avec insistance que le parlement et le gouvernement turcs accordent aux fonctionnaires, y compris les enseignants, les droits syndicaux sans restriction.

Partagez cette page