Résolution sur la situation en Palestine

Le troisième Congrès mondial de l'Internationale de l'Education, réuni à Jomtien, Thaïlande, du 25 au 29 juillet 2001: 1. Note avec inquiètude la dangereuse escalade du conflit israélo-palestinien dont les principales victimes sont les enfants, dû à la non- application des résolutions des Nations Unies et au non-respect des accords de paix conclus entre les deux parties; 2. Considère les appels de paix lancés par la société internationale; 3. Admet le désir du syndicat des enseignants israéliens (ITU) d'ouvrir le dialogue avec les responsables syndicaux palestiniens; 4. Admet le rôle du syndicat des enseignants palestiniens (GUPT) dans la promotion de la paix et de la justice; 5. Appelle : a. A mettre fin à toute violence et à appliquer immédiatement le cessez-le-feu sans conditions préalables; b. A mettre fin à l'implantation de colonies dans les territoires palestiniens; c. A reprendre les négociations en vue de parvenir à une paix globale, équitable et durable sur la base des accords conclus et la reconnaissance des droits légitimes des deux peuples reconnus par les Nations Unies; d. A faire en sorte que tous les élèves et étudiants puissent fréquenter l'école et l'université en toute sécurité; 6. Décide d'envoyer une délégation de l'IE afin d'enquêter sur les conditions des enseignants et des élèves dans les territoires palestiniens et en Israël; 7. Décide de l'organisation d'une conférence internationale des syndicats d'enseignants arabes affiliés à l'IE; 8. Décide d'organiser, dans les meilleurs délais, la conférence incluant la paix et la justice, intitulée Apprendre à vivre ensemble.

Partagez cette page