Résolution sur l'éducation pour un développement durable

Le quatrième Congrès mondial de l'Internationale de l'Education réuni à Porto Alegre, Brésil, du 22 au 26 juillet 2004: 1. Convaincu que l'éducation est le fondement d'un développement durable maîtrisé qui seul permettra de "satisfaire les besoins des générations présentes sans compromettre les capacités des générations futures et satisfaire leurs besoins". 2. Se félicitant que le Plan d'action adopté par le Sommet mondial sur le développement durable (Johannesbourg 2002) ait confirmé l'importance de l'éducation et recommandé à l'Assemblée générale des Nations Unies d'envisager l'adoption d'une décennie sur le développement durable. 3. Notant avec satisfaction la décision de l'ONU proclamant la "Décennie des Nations Unies pour l'éducation en vue du développement durable" qui commencera le 1er janvier 2005 et désignant l'UNESCO comme l'agence responsable de la promotion de la Décennie. 4. Convaincu que le développement durable exige une approche holistique visant à lier l'éducation en vue d'un développement durable aux initiatives en faveur de l'Education pour Tous et à la Décennie pour l'alphabétisation afin de concrétiser les objectifs de développement pour le Millénaire. 5. Reconnaissant que l'éducation pour le développement durable ne saurait être considérée comme un nouveau programme d'enseignement mais comme un concept dynamique s'ancrant dans les programmes scolaires afin de donner à chaque citoyen les moyens d'analyser des sujets tels que l'environnement, le VIH/SIDA, les questions d'éthique, le contexte culturel, les choix et les orientations des Etats en matière de croissance et d'environnement et d'assumer la responsabilité de créer un avenir viable et d'en jouir. Le Congrès demande instamment aux Etats de: 6. Mettre en application le Plan d'action de Johannesbourg et de négocier avec tous les partenaires concernés, en premier lieu les personnels d'éducation, les mesures propres à la mise en oeuvre de la Décennie. 7. Prendre les mesures permettant de fournir, à tous les niveaux des systèmes éducatifs, une éducation pertinente et de qualité offrant à chaque individu la possibilité d'acquérir les connaissances, compétences et valeurs qui lui permettront d'assumer la responsabilité de contribuer à un développement rationnel et durable tout en s'assurant une vie meilleure. 8. Prendre les dispositions permettant d'inclure les objectifs du développement durable dans la formation des enseignants. Le Congrès engage les organisations membres de l'IE à: 9. Faire pression sur les gouvernements pour qu'ils prennent les mesures nécessaires à la mise en oeuvre du Plan d'Action de Johannesbourg et de la Décennie. 10. S'impliquer dans l'élaboration et la mise en oeuvre de politiques et de pratiques novatrices qui intègrent les préoccupations et les objectifs du développement durable. 11. Agir pour que les personnels d'éducation dans leur ensemble reçoivent une formation initiale et en cours de service appropriée incluant une analyse des modes de production et des modes de vie qui génèrent les problèmes d'environnement actuels. Le Congrès demande à l'IE de: 12. Poursuivre et renforcer sa coopération avec l'UNESCO dans l'élaboration du programme d'application de la Décennie et à l'occasion des mécanismes de suivi qui seront mis en place. 13. Continuer ses efforts pour que les écoles aient la possibilité d'être reconnues pour la promotion réussie en faveur du développement durable dans l'enseignement et dans la vie de tous les jours. 14. Poursuivre ses efforts pour une campagne mondiale pour une éducation publique de qualité pour tous intégrant le concept de développement durable.

Partagez cette page