• Accueil
  • News
  • Les syndicats de l'éducation luttent contre les grossesses précoces

Les syndicats de l'éducation luttent contre les grossesses précoces

les grossesses précoces

Le Réseau des Femmes en Education de l'Afrique australe (SAWEN) de l'Internationale de l'Education (IE) et le réseau des femmes des pays lusophones, avec le soutien des personnes ressources de Gender@Work, ont organisé un webinaire virtuel sur la violence basée sur le genre en milieu scolaire (VBGMS). Le webinaire visait à sensibiliser sur le sujet des grossesses précoces et à mobiliser les membres des syndicats participants à lutter contre la VBGMS. Il a eu lieu le 22 février 2022 via la plateforme Zoom. Le webinaire a rassemblé 116 participant-e-s dont, les éducateurs responsables des clubs scolaires ; les délégués syndicaux/représentants des écoles et les responsables syndicaux ; les membres du réseau des femmes ; et les éducateurs.
 
Le thème du webinaire était "Les syndicats de l'éducation en Afrique australe et lusophone prennent des mesures pour réduire les grossesses précoces et l'abandon scolaire précoce chez les élèves filles". Dans son discours d'ouverture, le Dr Dennis Sinyolo, Directeur Régional de l'IE Afrique, a souligné à quel point le monde est fier des millions d'éducateurs qui vont au-delà de leur devoir primaire, pour défendre les droits de leurs élèves, en particulier le droit des filles. Il a ajouté que les syndicats de l'éducation devraient être à l'avant-garde du développement et de l'application de codes d'éthique et de conduite professionnels pour leurs membres.
 
 
"Nous devons éduquer, autonomiser et soutenir les filles pour qu'elles évitent les grossesses infantiles. Aucune fille ne devrait être privée d'éducation parce qu'elle est tombée enceinte à l'école ou en dehors. Il est de notre devoir de soutenir toutes les filles enceintes et celles qui ont de jeunes enfants, afin qu'elles puissent poursuivre leur éducation", a-t-il conclu.
 
Les participant-e-s au webinaire ont discuté des moyens de lutter contre la grossesse précoce, et ont également partagé des histoires pour approfondir leur compréhension de la grossesse précoce et de la situation critique des adolescentes. Ils/elles ont ensuite identifié les rôles, les stratégies et les actions qu'ils/elles peuvent développer pour soutenir les adolescentes et les mères. Dix-huit syndicats de treize pays étaient représentés.